La mission photographique Raconter La Courneuve (titre temporaire) est un travail issu d’une commande photographique publique passée par la municipalité de La Courneuve. Ce travail interroge le rapport que les habitants de cette ville de Seine-Saint-Denis entretiennent avec le patrimoine urbain courneuvien, en particulier l'héritage ouvrier.

Ce travail aboutira à une exposition  à l'Hôtel de ville en avril 2021.

Vue sur l'autoroute A86 et les voies du RER B depuis l'immeuble Mécano dans le centre-ville de La Courneuve 

Cartes professionnelles d’André Mathieu, ancien employé de l’usine Babcock 

Sabri montrant sa mère enfant dans le bidonville de La Folie à Nanterre, au début des années 60.

La Caroline de M. Mathieu

Driss, ancien chef d'atelier de l'usine KDI.

Nicolas Rey réparant le banc-titre à l'Abominable

Alpha au garage solidaire.

 Dans les locaux de l'association de solidarité des combattants de l'indépendance du Bengladesh

Soudeurs algériens employés chez Babcock dans les années 60

Archive de motifs retrouvés dans sur les sarcophages Mérovingiens de la crypte Saint-Lucien

"Chevaliers Francs faisant une halte". Ancienne ferme maraîchère de la Rue de l'Abreuvoir

Samir à l'association du 17 octobre 1961 fondée par son père

Monsieur Mohamed Mia, co-fondateur de l'association de solidarité des combattants de l'Independance du Bengladesh 

Cours de français.

À la Chapelle de l'Emmanuel, Cité des 4000.

Improvisation de danse - Ancien Cinéma L'Étoile

Josephine Ripa à l'Accueil des femmes 

Ancienne usine Champagnole

Préparation d'un jardin potager éphémère sur le lieu d'un prochaine fouille archéologique.

Relevé dans l'ancien Foyer Ambroize Croizat